Critters Attack !
de Bobby Miller (2019)
   31 Juillet 2019  

Les franchises horrifiques sont apparemment capables d'hiberner pendant des années avant de reprendre vie. Mais comme nous le montre Critters Attack !, certaines franchises ont peut-être besoin d'une période d'éveil un peu plus longue que d'autres, pour que toutes les fonctions vitales soient à nouveau opérationnels. Car il semble évident que le scénariste de ce cinquième Critters avait une partie de son cerveau encore gelé et les mains un peu engourdies au moment de mettre ses meilleures idées sur le papier (ou sur l'écran de son smartphone). Mais avant de tirer à boulets rouges sur Critters Attack !, découvrons son sympathique synopsis ensemble.

Drea n'a pas pu intégrer l'université qu'elle souhaitait et elle le vit plutôt mal. Pour tenter de s'attirer les faveurs d'une responsable de l'université, elle accepte de jouer à la babysitter pour ses enfants. Manque de chance, c'est justement à ce moment-là qu'une invasion de Critters débute dans son petit patelin perdu des Etats-Unis. Drea survivra-t-elle à cette horrible nuit ? Parviendra-t-elle enfin à intégrer l'université de ses rêves ?

Même si Critters Attack ! n'est pas un bon représentant de la famille Critters, nous sommes presque obligés de le trouver meilleur que le précédent volet de la saga. Les boules à dents et à poils ne sont plus cantonnées dans l'espace et ont à nouveau droit à un temps d'antenne plus conséquent. Cela ne signifie pas qu'ils l'exploitent efficacement, mais on comprend à nouveau mieux pourquoi le film porte leur nom. Ce Critters 5, qui ne semble pas officiellement relié à la franchise jusque-là, est malheureusement un télé-film (il existe de bons téléfilms, calmez-vous !), et les moyens n'étaient pas au rendez-vous pour donner vie correctement à nos boules préférées.

Celles-ci se contentent de rouler (probablement lancées dans le champ de la caméra par quelques volontaires), de montrer leurs crocs acérés, et de dévorer les humains qu'ils croisent. Et l'intrigue qui leur permet de faire tout cela est elle aussi particulièrement audacieuse et novatrice, vu qu'elle ose faire ce que même le tout premier Critters n'avait eu l'audace de faire : copier le scénario du premier Gremlins. Pas dans le détail ni dans ses rebondissements exacts, mais simplement dans la présence d'un critter gentil, différent des autres, que les héros vont prendre avec eux. Autant dire qu'il s'agit d'un Gizmo version Critters, et nous espérons que cette idée n'a pas fait surchauffer le cerveau du scénariste.

Petit budget, pas de réelle histoire, présence d'une Dee Wallace manquant cruellement de crédibilité dans son rôle, et résurrection d'une franchise totalement inutile, Critters Attack ! a sérieusement peiné à nous convaincre et ne devrait pas être beaucoup plus efficace auprès de vous. Nous lui remettons une évidente pastille orange et attendons de vois si une réelle résurrection de la franchise est en route dans les mois ou années à venir.

Arflane