Dead Still
de Philip Adrian Booth (2014)
   22 Avril 2015  

Chers internautes, aujourd'hui, 22 avril 2015, est un jour particulièrement émouvant. Nous ajoutons effectivement le film Dead Still à notre collection, et ce film est réalisé par Philip Adrian Booth. Et il se trouve qu'il y a bientôt neuf ans, nous avions écrit un article sur Death Tunnel (6ème article du blog), qui était le premier long métrage du même Philip Adrian Booth ! Ce qui nous rappelle une nouvelle fois que les premiers articles du blog étaient particulièrement "légers" (à défaut d'un autre terme moins gentil) et qu'il nous faudrait les réécrire ou les compléter tôt ou tard.

Brandon est photographe et surtout arrière petit fils d'un photographe célèbre pour ses photos de morts. D'ailleurs il vient de retrouver l'appareil photo de son arrière grand père et décide immédiatement de l'utiliser. Il prend diverses personnes en photo qui ne tarde pas à mourir dans d'horribles circonstances. Malheureusement pour lui, il a déjà pris ses proches, dont son fils Bobby, en photo !

Comme cela a été dit à diverses reprises dans les quelques critiques que nous avons lu au sujet de Dead Still, le sujet abordé dans le film détient un potentiel certain que celui-ci n'a pas été en mesure de développer. En ce sens, nous remarquons une réelle continuité dans l'oeuvre de Philip Adrian Booth. Il a obtenu une pastille rouge il y a neuf ans et il récidive aujourd'hui avec Dead Still !

Car oui, le film est très mauvais et voici pourquoi. Les acteurs sont très mauvais ! A l'exception de Ray Wise qu'on ne voit pratiquement pas, on a presque envie de dire que les deux enfants présents au casting jouent mieux que les nombreux adultes qui les accompagnent. Même nous, qui avons pourtant l'habitude de croiser de mauvais acteurs, nous avons été horrifié de la prestation de certains. L'intrigue sous-exploite complètement le sujet des "photos de morts" que l'introduction semblait pourtant vouloir nous vendre comme étant le sujet central du film.

Donc déceptions à tous les niveaux et un constat affligeant : mister Booth n'a pas vraiment progressé dans son style et son exécution. Attendons quelques années supplémentaires pour voir s'il va réussir la passe de trois ! D'ici là, une nouvelle pastille rouge pour Dead Still.

Arflane