Mais qui a tué Tante Roo ?
de Curtis Harrington (1971)
   16 Décembre 2019  

Avant dernière semaine de l'année et nous la consacrons tout naturellement à des films de Noël. Et histoire de ne pas traumatiser tout de suite les plus jeunes de nos lecteurs, nous commençons en douceur avec un conte de Noël, sorte d'adaptation libre de Hansel et Gretel. Un film de 1971 (bonus de charme pour période de fêtes garanti) titré Mais qui a tué Tante Roo ?, une question à laquelle nous allons tenter de répondre tous ensemble.

Madame Forrest, connue des enfants de la région (et surtout ceux de l'orphelinat) sous le nom de tante Roo, invite chaque année, pour Noël, une dizaine d'orphelins à passer une nuit chez elle. Au programme, cadeaux, repas et réjouissances. Les enfants ne rêvent que d'une chose : être choisis pour cette soirée si spéciale. Christopher et Katy Coombs n'ont malheureusement pas été pris, mais ils décident de s'inviter à la fête, sans savoir que c'est pour eux le début d'une très étrange aventure.

Hansel et Gretel est donc cette histoire où un frère et une soeur, abandonnés par leurs parents, se retrouvent prisonniers d'une sorcière qui compte bien les faire cuir et les manger. Un destin bien funeste que Christopher et Katy vont tout faire pour éviter. Mais n'en dévoilons pas plus sur l'intrigue et penchons-nous plutôt sur les qualités et défauts de Mais qui a tué Tante Roo ?. En tant que conte de Noël, il se regarde avec légèreté et tous les personnages, un peu caricaturaux comme il se doit, y apportent un entrain certain du début à la fin. Mais ne vous attendez pas à croiser des gentils et des méchants, les barrières ne sont pas aussi nettes que ça, chacun y va de son bon et de son mauvais côté.

La classification en horreur de Mais qui a tué Tante Roo ? n'est pas des plus franches, même si quelques éléments penchent bien dans ce sens-là, mais tout conte se devant évidemment d'être quelque peu effrayant pour les jeunes auditeurs/lecteurs/spectateurs, celui-ci ne fait pas exceptions à la règle. Le film a d'ailleurs la classification PG-13, pour "some disturbing images and behavior", et nous vous laissons donc juger par vous-même si vous désirez en faire profiter vos enfants durant ces fêtes. Le casting est de qualité avec deux enfants attachants, et Tante Roo est interprétée par la célèbre Shelley Winters. La mise en scène est simple, laissant place aux décors et aux acteurs.

Vous l'aurez compris, Mais qui a tué Tante Roo ? n'est pas un film d'horreur typique, se prêtant bien à un soir de Noël au coin du feu enroulé dans une peau de bête. À voir en famille éventuellement (avec une grosse peau de bête pour couvrir tout le monde) pour aborder, après coup, des sujets comme l'abandon, la solitude, le cannibalisme ou la danger de jouer avec des allumettes. Nous remettons une pastille jaune à Mais qui a tué Tante Roo ? et vous souhaitons d'ores et déjà de belles fêtes.

Arflane