Splice
de Vincenzo Natali (2009)
   13 Octobre 2010  

Bien des mois après le festival Gérardmer 2010, je mets encore la main sur certains des films y ayant été projetés. Dernier en date, Splice !

Réalisateur du remarqué Cube en 1997 mais quasi invisible depuis, Vincenzo Natali s'attaque au dur genre du film de créature (monstre ?). Dur car dépendant généralement de deux facteurs majeurs : la qualité de la créature (effets spéciaux ou costume) et le talent du réalisateur. Et ce coup-ci, bien que Natali ne soit pas un total manche, le mérite revient essentiellement aux effets spéciaux. Dren, la créature, est extrêmement bien réalisée et permet à Splice de sortir du lot.

L'intrigue, par trop linéaire et "mono-thématique", se penche sur les éternels dilemmes éthiques de la science, instable équilibre entre curiosité et morale auxquels notre couple de scientifique va se retrouver confronter. Couple interprété par les convaincants Adrien Brody et Sarah Polley qui parviennent à nous entrainer à leur suite dans cette aventure.

Sans atteindre des sommets, Splice se sort honorablement d'un sujet vieux comme le monde (cf. Frankenstein). Reste à voir si Vincenzo Natali compte enchainer avec un succès ou retomber dans l'anonymat pour une dizaine d'années.

Arflane