They're Inside de John-Paul Panelli (2019)    18 Novembre 2019     

Cette fois vous allez dire que nous cherchons les problèmes ! Non contents de nous attaquer à des films à la note douteuse, nous allons maintenant jusqu'à vous proposer un found footage ?! Pourquoi ne pas nous plonger, tête la première, dans un film The Asylum pendant que nous y sommes ? D'ailleurs, maintenant que nous en parlons, nous devrions effectivement vous en proposer un prochainement, un bon gros navet est toujours utile pour apprécier tous les autres films fantastiques qui passent. D'ici là intéressons-nous tout de même au found footage du jour : They're Inside.

Robin veut réaliser un film au sujet de son histoire, de son enfance, de la relation compliquée qu'elle a eu avec son père et dont elle et sa soeur ont terriblement souffert. Et Robin a gagné un concours lui permettant d'utiliser une maison isolée pour y réaliser son projet. Elle se rend sur place avec sa soeur, un ami et des acteurs pour mettre tout ça en boite. Malheureusement pour elle et ses amis, d'inquiétants personnages rôdent aux alentours et ne tardent pas à venir perturber leur séjour.

Un found footage de plus dans notre collection. Alors qu'il s'agit probablement du genre que nous aimons le moins, nous nous infligeons malgré tout très régulièrement d'en voir et d'en critiquer. The'yre Inside s'est avéré être un spécimen particulièrement standard de sa catégorie, débutant avec une scène d'introduction qui résume une bonne partie de l'intrigue (du moins sur le plan des intentions). Vient alors une partie centrale très creuse où les personnages font mine de tourner un film, ce qui nous a fait penser à Hell House LLC 3 : Lake of Fire où les protagonistes étaient censés répéter et interpréter une pièce de théâtre. Le procédé est un peu plus abouti dans They're Inside vu qu'il participe au développement des motivations de chacun (essentiellement de l'héroïne et du grand méchant), et nous n'irons donc pas jusqu'à dire que ces scènes ne servent à rien.

Arrive alors enfin la conclusion, durant laquelle tout est évidemment résolu, et elle permet, comme toujours, de relever quelque peu le niveau d'intérêt du film. Mais cela ne suffit pas pour inverser la tendance et faire de They're Inside un found footage particulièrement original et novateur. Le film pourrait vous intéresser, selon si la thématique abordée vous touche ou non, mais ne mérite définitivement pas mieux qu'une pastille orange.

Notre article est peut-être un peu trop expéditif et sévère, mais le format found footage étant ce qu'il est, les films du genre sont généralement soit excellents soit calamiteux, nous ne croisons que rarement des found footages moyens. They're Inside n'est pas calamiteux, heureusement, mais le sujet qu'il aborde aurait certainement été mieux développé au travers d'un format plus traditionnel. John-Paul Panelli a fait ses choix, nous faisons les nôtres.

Arflane