The Walking Dead (saison 6)
(2015)
   22 Juillet 2019  

Les saisons de The Walking Dead s'enchaînent et avec chaque nouvelle année vient le risque de sombrer dans la répétition et la médiocrité. Jusque-là la série a su naviguer entre les pastilles vertes et les jaunes, sans jamais tomber dans le orange, mais est-il possible de l'éviter indéfiniment. La cinquième saison nous a fait forte impression, récoltant une nouvelle pastille verte au passage, ce qui a d'autant plus mis la pression sur la suite des aventures de Rick Grimes et compagnie. Et comme toujours, les premiers épisodes d'une saison sont déterminants pour définir le cap et donner le rythme. Nous nous attaquons aujourd'hui à la saison 6, et vu comment s'est terminée la cinquième, nous avions quelques craintes de retomber dans une intrigue dans le style de la saison 3.

Nous avions laissé la bande à Rick aux prises avec une communauté appelée Alexandria (probablement Alexandrie en français), tentant de s'y intégrer au mieux, sans oublier d'où ils viennent et les dangers qui rôdent partout autour d'eux. Mais les habitants d'Alexandria ont eu de la chance jusque-là, évitant autant que possible les confrontations avec les zombies et certains estiment que les méthodes du groupe de Rick sont barbares et très exagérées. Deux modes de vie qui sont entrés en collision frontale. Il va désormais falloir trouver un terrain d'entente pour évoluer tous ensemble, à moins que la cohabitation ne s'avère impossible.

Des cinq premières saisons de The Walking Dead, la plus mauvaise, à notre sens, est la troisième. Dans cette saison, les personnages sont allés s'enfermer dans une prison, ce qui était certainement une très bonne idée pour eux mais qui s'est avéré un peu ennuyeux de notre point de vue de spectateurs. Cette sixième saison nous a tout naturellement inquiété initialement vu qu'elle semblait prendre à peu près la même direction. Les personnages se retrouvent une nouvelle fois relativement bien à l'abri derrière des murs, et l'intrigue risquait donc de s'embourber et d'aborder des thématiques déjà vues. Mais les premiers épisodes font tout pour nous rassurer en nous plongeant immédiatement dans le feu de l'action et en évitant de reproduire des schémas éculés. La saison 6 de The Walking Dead ne semble donc pas être celle de la répétition, le disque n'est pas encore rayé, réjouissons-nous.

Des zombies en pagaille, de l'action, du suspense, des morts (eh oui !) et de nouvelles rencontres sont au programme de cette saison. Tout n'y est pas nouveau, mais Maggie, Carl, Glenn, Michonne, Sasha et compagnie ne s'ennuient pas une seconde. Un élément de l'intrigue, en particulier, nous rassure pour la suite (même si la septième saison, n'a pas la meilleure réputation) des opérations et semble être en mesure d'aiguiller la suite de The Walking Dead sur une piste (ou une pente) intéressante. Les scénaristes ont une nouvelle fois su développer et prolonger quelques arcs narratifs prenants dont on n'a pas toujours envie de découvrir la chute.

Même si cette sixième saison n'arrive pas au niveau de la précédente, elle nous réserve tout de même quelques beaux moments de tension où la vie de certains personnages ne tient qu'à un fil (à moins que le fil ne se rompe), sans parler de la chute qui nous offre un massif cliffhanger. Nous remettons une pastille jaune à la sixième saison de The Walking Dead et tentons dès à présent de réserver une semaine sur notre planning hyper chargé pour visionner la prochaine saison.

Arflane