Witches in the Woods
de Jordan Barker (2019)
   11 Décembre 2019  

Comme toujours, après une pastille verte, nous osons nous lâcher et vous proposer à peu près n'importe quoi. Arrive alors Witches in the Woods et sa médiocre note de 4,1 sur IMDB, et il n'en fallait pas plus pour que nous vous le proposions sans aucun scrupules. Des jeunes confrontés à des sorcières dans les bois ? Cela semble bien être une pastille orange en devenir, exactement ce qu'il nous fallait pour conclure notre semaine.

Rien de tel qu'un petit weekend en montagne pour skier, surfer ou toute autre activité nécessitant une certaine quantité de neige. C'est ce que se sont dit Jill et ses amis lorsqu'ils sont montés dans leur SUV. Malheureusement, une route barrée et un raccourci plus tard, ils se retrouvent coincés au milieu de nulle part, entourés de neige et plus si affinités.

Cochez ce jour d'une croix rouge sur vos calendriers, car des jours comme celui-ci sont rares et précieux. Aujourd'hui nous vous parlons d'un film qui mériterait d'avoir une meilleure note sur IMDB. Il en va, vous le savez, généralement tout autrement, avec des films à la note artificiellement gonflée alors qu'ils sont terriblement médiocres. Mais ne nous enflammons pas et ne pensez surtout par que nous vous parlons d'une pépite insoupçonnée, nous parlons simplement de Witches in the Woods, un film d'horreur noté à 4,1 qui aurait facilement mérité un 5,3. Pas de quoi fouetter un chat (à moins qu'il soit noir évidemment), mais suffisamment rare pour être noté malgré tout.

Le plus gros défaut de Witches in the Woods, s'il faut en trouver un, réside dans son titre. Non que ce soit un mauvais titre, mais simplement qu'il a pu tromper et décevoir certains spectateurs qui sont ensuite allés se défouler sur la page IMDB du film pour y répandre leur frustration. Mais si l'on parvient à aborder le film sans trop anticiper la suite, Witches in the Woods nous réserve un divertissement tout à fait raisonnable. L'intrigue est en fait extrêmement simple et s'appuie sur les interactions des personnages principaux qui se retrouvent coincés dans la neige. Situation tendue, nervosité grandissante et événements inquiétants qui commencent à survenir suffisent à remplir raisonnablement les quatre-vingt-dix minutes que dure le film.

L'horreur de Witches in the Woods est du genre réaliste et vous plonge dans une situation que nous pourrions tous connaître un jour ou l'autre. Un film à rapprocher de Frozen d'Adam Green sorti en 2010 où trois amis se retrouvaient coincés sur un télésiège après la fermeture. Le froid, la nuit, la nature et des milliers de bonnes raisons de passer un très mauvais moment. Si vous êtes allergiques aux films ne contenant pas des tonnes de gore, de créatures de sursauts et de vieilles demeures poussiéreuses, ce film n'est clairement pas fait pour vous. Pour les autres, il se pourrait que Witches in the Woods suffise à votre bonheur, et c'est déjà pas mal.

Nous lui remettons en tout cas une pastille jaune, et aimerions croiser plus souvent des films meilleurs qu'anticipé.

Arflane