X Files : Aux Frontières du Réel saison 2
(1994)
   29 Mai 2018  

S'il est quelque chose qu'on attendait encore moins qu'un article consacré à la première saison de X Files, c'est un article consacré à la deuxième saison de X Files ! Nous avons toujours un demi-siècle de retard et ne sommes pas sur le point d'avaler toutes les saisons manquantes d'ici la fin de l'année, mais une petite dose de mystère et de vingtième siècle n'ayant jamais fait de mal à personnes, voici la deuxième saison de X Files : Aux Frontières du Réel.

Vingt-cinq nouveaux épisodes à remplir de fantastique, de glauque et de lugubre, et les scénaristes se font plaisir. Sont ainsi abordés des sujets aussi variés que les vampires, les expérimentations militaires, les insondables profondeurs de la Terre, le vaudou, les tueurs en série (qu'ils soient fétichistes ou non), la magie noire, de mystérieux animaux invisibles, un cirque de freaks, la matière noire et bien sûr les extraterrestres. Ce dernier sujet restant le fil conducteur de l'ensemble avec Mulder et sa quête de la vérité, la recherche de sa soeur disparue, etc.

Le niveau d'ensemble de la saison est plutôt bon, même si tous les épisodes ne nous ont pas forcément enchantés. La plupart tiennent parfaitement la route et sont régulièrement l'occasion d'en apprendre un peu plus sur Mulder et Scully ou les quelques autres personnages récurrents. La trame principale n'occupe une nouvelle fois que six ou sept épisodes sur les vingt-cinq, ce que certains trouveront un peu frustrant et insuffisant. Mais n'oublions pas que les séries actuelles n'ont généralement qu'une dizaine ou douzaine d'épisodes et qu'il est donc désormais beaucoup plus facile de gérer une intrigue de bout en bout. Lorsqu'il faut combler vingt-cinq épisodes cela devient nettement plus compliqué. Mais les épisodes "annexes", même s'ils n'apportent pas beaucoup d'eau au moulin de l'existence des extraterrestres, placent notre duo de choc dans des situations souvent compliquées et mortelles.

En visionnant cette deuxième saison de X Files, nous nous sommes demandé dans quelle mesure Chris Carter savait exactement où il voulait en venir avec son histoire ou si une bonne dose d'improvisation s'invitait au moment de l'écriture des épisodes. Car les épisodes concernant les magouilles du gouvernement, les extraterrestres et le schmilblick dans l'ensemble, restent évidemment très mystérieux et opaques. Un brouillard volontaire pour garder le suspense pour plus tard ? Ou un brouillard bien pratique pour dissimuler des ficelles encore incertaines ? Soyons positifs et donnons un maximum de crédit à Chris Carter. L'homme sait certainement où il nous emmène...

La deuxième saison se conclue évidemment sur un nouveau cliffhanger au suspense insoutenable et il va nous falloir visionner prochainement le premier épisode de la troisième saison pour retrouver le sommeil et un peu de calme. Nous remettons une pastille jaune à cette deuxième saison qui ne bénéficie évidemment plus de l'effet de surprise de la première et qui nous propose tout de même une poignée d'épisodes un peu trop moyens pour prétendre à la pastille verte. Il ne nous reste plus que neuf saisons à visionner et nous aurons tout vu.

Arflane